Toutes nos solutionsNos solutions chimiques

curatec traitement eaux usees chauffage sanitaire diagnostique canalisation 63

Désembouage de vos circuits de chauffage

 

Eliminer rapidement et durablement les boues de vos installations

CURATEC assure un traitement de désembouage et désoxydation par Méthodologie Active © de l’ensemble des réseaux de chauffage, eaux glacées de vos bâtiments, résidences ou installations industrielles consistant à :

  • Traiter et désembouer l’ensemble de l’installation et ses composantes par l’injection et la mise en circulation de solution de traitement actif destiné à dissoudre et éliminer les dépôts les plus adhérent présent dans les réseaux.
  • Une présence et un suivi quotidien de nos équipes techniques sur l’ensemble des installations durant les travaux.
  • Une validation de l’efficacité de l’opération par un contrôle sur chaque radiateur et élément du circuit.
  • Permet de garantir une répartition homogène des calories.
  • La protection des réseaux traités par l’application d’un traitement préventif réducteur d’oxygène
  • Assurer un suivi par des Contrôles périodiques sur site pour vérifier l’efficacité de l’intervention et assurer la pérennité de vos installations.
Lire plus

GARANTIE

Cette méthode de traitement actif est assortie d’une garantie et d’un suivi de qualité d’eau optimale de vos circuits de chauffage sur une période de 5 ans suivant le traitement initial.

curatec traitement eaux usees chauffage sanitaire diagnostique canalisation 197

* Certaines interventions effectuées par Curatec
sont garanties jusqu’à 10 ans
Renseignez-vous !

Les questions fréquentes liées au désembuage

Le procédé en détail

1. Pourquoi les réseaux fermés s’embouent-ils ?

Toute eau contient de l’oxygène libre en dissolution, ce qui, même en circuit fermé tel un réseau de chaleur, provoque une corrosion et une formation de boues oxydes.

Ce problème s’accentue dans les installations composées de plusieurs matériaux où le matériau le moins noble (tel le fer en majorité) est consommé par les métaux comme le cuivre, créant une oxydation importante conduisant à la formation de dépôts de boues.

La décomposition du métal et matériaux des installations combiné aux caractéristiques de l’eau dans les installations conduit à la fabrication d’un dépôt de boues.

De plus certain matériau utilisé comme le PEHD laisse son microporeux en laissant passer l’oxygène et accéléré donc le phénomène d’embouage.

Cette boue est composée en majorité d’oxydes de fer (70 % des boues) et de matières organiques telle que le tartre ou les résidus de montage comme la soudure et les dépôts de fonderie (30 % restants).

Ces boues demeurent en suspension dans les parties de l’installation à circulation rapide (tout du moins quand celle-ci est en fonctionnement) et se déposent dans les zones à circulation lente et en général partout lorsque l’installation est à l’arrêt, obstruant ainsi les coudes, les fonds de radiateurs, les planchers chauffants, les vannes et les circulations horizontales.

2. Quelles sont les conséquences d’un embouage de vos installations ?

Ces dépôts provoquent des bruits, des pertes de charge singulières, le déséquilibrage hydraulique des circuits,

Ils empêchent le fluide caloporteur de circuler normalement là où il n’y a pas d’obstruction ce qui entraine des zones froides par une mauvaise répartition des calories

Une surconsommation en énergie pouvant aller jusqu’à 30% sera alors observée.

Des perturbations apparaissent pour les utilisateurs et pour obtenir malgré tout une température ambiante souhaitée, il faut compenser par un débit de circulation plus important et/ou augmenter la température de départ, provoquant par la même une surconsommation d’énergie pouvant aller jusque 30%.

3. Comment éliminer la boue de vos installations de chauffage et Climatisation ?

Il faut pour cela s’adresser à un vrai professionnel apte à corriger cet état et surtout respectueux de vos installations.

Depuis plus de 20 ans, Curatec est un spécialiste reconnu avec ces équipes techniques aguerries dans le domaine spécifique du désembouage hydrodynamique des réseaux de chauffage et climatisation.

Le désembouage hydrodynamique des réseaux de chauffage et climatisation est réalisé par CURATEC sur l’ensemble du territoire français.

Nous vous accompagnons toute l’année dans l’optimisation et la pérennité de vos réseaux de chauffage et climatisation.

4. Quel type de désembouage pour mon installation ?

Il existe 2 grands types de désembouage :

  • Le désembouage passif ou désembouage lent
  • Le désembouage dynamique ou désembouage rapide

La configuration, l’historique, les symptômes et l’état du réseau, les objectifs recherchés, les contraintes financières et règlementaires…

Tout cela analysé en lien étroit avec le client défini la méthodologie la plus adaptée à votre installation.

Nous sommes avant tout des techniciens et chaque installation nécessite une approche pragmatique et réfléchie propre à pérenniser le bon fonctionnement du réseau de chaleur.

Il n’existe pas en ces domaines de compétences des solutions magiques et applicables à tous les réseaux sans distinction. La encore un vrai spécialiste saura vous guider et appliquer un traitement curatif efficace respectueux de votre installation

5. En quoi consiste La technique du désembouage passif ?

Les particules présentes dans les canalisations se répartissent en moyenne de la manière suivante :

  • 10% des particules se trouvent en suspension (libres de tout déplacement)
  • 90% des particules sont collées contre les parois des matériaux (canalisations, radiateurs, planchers chauffants, chaudières, échangeurs…)

Le désembouage passif s’appuie sur une clarification par filtration du fluide caloporteur.

Ce type de traitement agit uniquement sur les particules en suspension.

Pour cela, un filtre clarificateur appelé aussi « pot à boues »  est installé en dérivation sur la canalisation principale de retour du fluide, combiné à un produit chimique dispersant injecté dans l’ensemble de l’installation.

Au terme d’une saison de chauffe ou de climatisation (environ 6 mois), après nettoyage régulier du filtre clarificateur, 10 % seulement de l’ensemble des particules sont extraites.

6. Y a t’il des limites à l’efficacité du désembouage passif ?

Ce type de traitement agit uniquement sur les particules en suspension.

Au terme d’une saison de chauffe ou de climatisation (environ 6 mois), après nettoyage régulier du filtre clarificateur, 10 % seulement de l’ensemble des particules sont extraites.

De plus, les zones ou la circulation est limitée ou inexistante du fait de la présence de boues ne seront pas traitées par cette méthode

Par exemple, Un radiateur bouché en extrémité du réseau restera toujours bouché.

Cette méthode passive est particulièrement recommandée dans le cas de client souhaitant effectuer un traitement d’entretien léger sur des installations peu touchées par cette problématique d’embouage et de mauvaise circulation.

Ce traitement est relativement simple à mettre en œuvre et c’est pour cela qu’il peut vous être proposé par des entreprises non professionnelles se fournissant auprès de généraliste et vendeur de produits.

7. Pourquoi réaliser un traitement dynamique de désembouage Curatec ?

Pour des installations plus particulièrement touchées par la boue avec des utilisateurs désireux de retrouver rapidement un confort thermique optimal, un traitement dynamique réalisé par un professionnel est totalement nécessaire

Le traitement curatif de désembouage hydrodynamique réalisé par CURATEC permet de retrouver un confort et les caractéristiques d’origines de votre installation de génie climatique.

Il agit en quelques jours en éliminant et la totalité des particules situées dans le fluide caloporteur (particules en suspension et particules collées contre les parois des matériaux).

8. Quelle est la technique de désembouage Dynamique CURATEC ?

Le désembouage est effectué uniquement de façon globale sur la totalité du réseau et non sur une partie du réseau.

Les principes fondamentaux du désembouage sont les suivants (exemple pour un immeuble résidentiel) :

  • Prise de connaissance du réseau à traiter par nos techniciens.
  • Prélèvement d’échantillons du fluide à traiter (à certaines zones stratégiques du réseau) ainsi que l’eau d’appoint. Envoi en laboratoire des échantillons.
  • Création de piquages départ et retour fluide pour le branchement de notre unité de traitement sur le réseau à traiter.
  • Mise en place provisoire d’un filtre clarificateur à poche et magnétique en dérivation sur le retour chauffage général et installation de by-pass en extrémité de réseau.
  • Raccordement de notre Groupe de traitement composé d’une pompe de » circulation autonome, d’un bac servant à injecter les produits de traitement et d’un collecteur de distribution utile pour réguler les débits et pressions.
  • Le PRE-TRAITEMENT DES CIRCUITS CHAUFFAGE pour élimination des boues en suspension dans le réseau par injection et mise en circulation d’un produit dispersant type AQUA DISP 11. 
    Vérifications par prélèvements et analyses en divers points du réseau de la concentration de la solution et ajustement des différents paramètres.
  • Le DEBOURBAGE, la DESOXYDATION et la DESINCRUSTATION DYNAMIQUE
    Ce traitement consiste à dissoudre rapidement les boues, algues et autres résidus plus résistants et incrustés.
    Mise en circulation du produit par nos pompes et contrôle de la réactivité
    Passage dans chaque logement pour contrôle de l’efficacité du traitement et purge régulière des radiateurs.
    Nettoyage périodique de notre filtre clarificateur.
    Traitement appuyé des radiateurs et circuits posant particulièrement problème.
  • Inversement régulier des sens de circulation du fluide et filtration de celui-ci par l’intermédiaire du filtre CURATEC. Objectif : clarification du réseau.
  • La NEUTRALISATION et le RINCAGE DU RESEAU GENERAL
    Neutralisation des produits injectés précédemment et évacuation par un rinçage appuyé des derniers résidus de l’installation.
    Rinçage appuyé de type hydrodynamique (mix Air & Eau) des installations de chauffage COLLECTIVES depuis les parties basses de l’installation (pied de colonnes) et chaufferie.
  • Le RINCAGE INDIVIDUELDES LOGEMENTS
    A l’issue et au retour d’un état de surface interne optimal,
    Neutralisation des produits injectés précédemment et évacuation par un rinçage appuyé des derniers résidus de l’installation.
    Rinçage appuyé de type hydrodynamique (mix Air & Eau) des installations de chauffage en partie privative de chaque logement depuis les collecteurs individuels afin d’obtenir un état de surface interne optimal.
    Rinçage indépendant de chaque radiateur du logement en les isolants successivement.
    Nettoyage des filtres compteurs et contrôle du fonctionnement optimal de chaque radiateur à l’issue.
    Remise en service, purges et contrôles à l’issue,
  • Prélèvement d’échantillons du fluide traité (à certaines zones stratégiques du réseau). Envoi en laboratoire des échantillons dito. Comparaison avec les analyses initiales. Relevé du compteur d’eau d’appoint.
  • La PROTECTION DU RESEAU DE CHAUFFAGE
    Injection du produit de traitement type AQUA RES 09 et contrôle de sa concentration.
    Ce traitement filmogène passivant de haute résistance et inhibiteur de corrosionassure la pérennité du traitement curatif de désembouage en empêchant la déposition et la formation de boues et en évitant l’entartrage.
    De plus, ce traitement améliore les échanges thermiques et offre ainsi une véritable source d’économie d’énergie.

     

    curatec traitement eaux usees chauffage sanitaire diagnostique canalisation 291
    curatec traitement eaux usees chauffage sanitaire diagnostique canalisation 291
9. Quels sont les atouts du désembouage par CURATEC ?

CURATEC a développé ses propres produits chimiques de désembouage en collaboration avec un laboratoire industriel.

Nous disposons d’une gamme complète de produits adaptés à la nature des dépôts présents et matériaux de chaque installation.

Pour chacun de nos produits, il existe une Fiche Données Sécurité (FDS) et une Fiche Données Techniques.

L’entreprise a conçu l’aménagement de ses propres véhicules utilitaires. Ils sont équipés de compartiments étanches, bacs de rétention, zones spécifiques de produits acides et basiques, armoire électrique, transformateur, ventilation de chacune des zones, suspensions pneumatiques, filtres CURATEC, pompes, flexibles …

CURATEC développe ses propres filtres.
A ce jour, nous avons réalisé la 5ème génération de filtres, permettant de traiter simultanément l’intégralité du débit du circuit en cours de désembouage.
Nos canalisations souples de raccordement sont au minimum en diamètre 40 mm, afin d’obtenir un débit important garantissant une grande vitesse du fluide traité et un minimum de perte de charge singulière.
Le désembouage hydrodynamique CURATEC s’effectue dans un délai plus court que le désembouage « lent ».
Le délai moyen de réalisation est d’une à deux semaines alors que pour un désembouage « lent » il faut compter une saison.
Notre flotte de véhicules utilitaires « désembouage » est soumis à la règlementation relative aux transports des marchandises dangereuses par route (ADR), et fait l’objet de contrôles périodiques.
Nous disposons d’équipes dédiées à des travaux planifiés et à des travaux d’urgences (intervention sous 24 heures).
CURATEC peut s’adapter aux contraintes de ses clients : travail de nuit, le week-end, jours fériés, en août, etc. …

Nos techniciens sont formés à travailler dans tous types de milieux (centrales nucléaires, bâtiments classés, industries (zone blanche), hôtels de luxe, logements sociaux …)

Ils disposent également d’habilitations : habilitation au travail en Atmosphère Explosif (ATEX), en milieu confiné, et sur des habilitations électriques,

Toute demande de devis nécessite le déplacement sur site d’un de nos technico-commerciaux. En effet, il est impossible de réaliser un devis personnalisé sans une visite de l’installation au préalable, chaque installation étant unique.

De par la complexité de son activité, CURATEC n’emploie pas de sous-traitant ni de personnel intérimaire. 

10. Quelle est la zone géographique d’intervention de Curatec ?

La société réalise des travaux sur l’ensemble du territoire national et peut également se déplacer à l’étranger.

11. Quels sont les secteurs d’activités de Curatec ?

La société travaille dans les secteurs de l’industrie, du tertiaire (bureaux, hôpitaux, écoles, etc.) et de l’habitat collectif. Vous pouvez consulter notre liste de références au lien suivant.

12. Quels sont les clients de Curatec ?

Les clients de CURATEC sont des exploitants énergétique, chauffage urbain, installateurs, industriels, copropriétés, syndics, organismes public, collectivités locales, particuliers …

13. Pour quelles raisons doit-on effectuer le désembouage d’un circuit de chauffage, de climatisation ou d’un plancher chauffant ?

Les raisons qui nécessitent d’effectuer un désembouage sont :

  • Remplacement de la ou des chaudière(s)
  • Changement du ou des groupe(s) de froid
  • Disfonctionnement de l’installation de chauffage ou de climatisation
  • Canalisations, batteries, échangeurs, etc… bouchés
  • Besoin d’économies d’énergie
  • Température non uniforme sur les unités terminales de chauffe (radiateurs, ventilo convecteurs, CTA, etc…)
14. A quelle période peut-on effectuer un désembouage ?

Le désembouage s’effectue de préférence en dehors de la période de fonctionnement du générateur d’énergie.

  • Pour un système de chauffage : travaux réalisés de mars à octobre.
  • Pour un système de climatisation : travaux réalisés de septembre à avril.
  • Pour un système réversible : travaux réalisés dans les périodes de transition.

Comme pour une machine à laver, un nettoyage est plus efficace en température et avec un bon brassage.

15. Quelle est la fréquence de nettoyage (par type de conception) ?

Il n’existe pas de fréquence type de nettoyage.

Cette fréquence dépend de nombreux paramètres : qualité de l’eau, température, pression, nature des matériaux, diamètre des canalisations, temps d’utilisation du fluide caloporteur, quantité d’eau d’appoint injectée dans le fluide caloporteur, système réversible, etc. …

Néanmoins, les fréquences de désembouage hydrodynamique approximatives sont les suivantes :

  • Radiateur fonte : 15 ans
  • Radiateur acier : 10 ans
  • Canalisation en acier et cuivre : 10 – 15 ans
  • Canalisation en P.E.R. (tuyaux en matériaux composites) : 5 – 7 ans